< Retour à tignes.net Le Mag'
5 conseils pour vous préparer à la saison de ski

5 conseils pour vous préparer à la saison de ski

Bientôt les vacances ? Richard, coach au Lagon, et Alex, coach et moniteur de ski, vous donnent leurs 5 commandements pour bien vous préparer physiquement et progresser dans votre pratique du ski.

1. Régulier, ton entraînement sera

 

Le secret d’une bonne préparation physique ? Sa régularité ! Mais il est un autre secret que l’on cache parfois avec difficulté : cette flemme immense qui pointe le bout de son nez dès que les températures descendent (ou que les afterworks se multiplient…).

 

Le conseil d’Alex? Faire de votre entraînement un réflexe, comme celui de vous brosser les dents le matin. Pour cela, choisissez 4 à 7 exercices variés (squats, gainage, travail des lombaires et des ischios, chaise contre un mur etc.) que vous ferez tous les jours à la même heure, tranquille à la maison. Ainsi, vous éviterez un trop gros choc à votre corps au moment de rechausser les spatules…

 

Quelques exemples d'exercices en vidéo :

 

 

 

 

2. Le cardio, tu travailleras

 

Course à pied, vélo, circuit training : de nombreux sports sont praticables en salle ou en extérieur dès que le soleil pointe le bout de son nez. Vous n’avez que l’embarras du choix !

 

 

3. La souplesse, tu n’oublieras pas

 

Stretching et yoga participent à l’entretien de votre souplesse au quotidien, et donc à la prévention des blessures. À ne pas négliger, même (et surtout !) si vous êtes raide comme un bout de bois.

 

 

4. En douceur, tu commenceras

 

Quand on arrive en station, on ressent souvent un coup de fatigue : la route a parfois été longue, la nuit raccourcie par l'excitation du départ en vacances (ou le stress du Tétris dans le coffre !), et l'altitude produit toujours son petit effet.

 

Alors, certes, il est tentant de s'élancer sur les pistes à toute vitesse... mais vous avez le temps !  Régulez votre effort sur la durée de votre séjour : commencez par prendre vos marques tranquillement le premier jour, reprenez le rythme quand vous sentez que votre corps est bien échauffé... et diminuez l'effort quand la fatigue de la semaine commence à se faire sentir. Le cocktail ski + fête + raclette, ça épuise !

 

 

 

5. Des professionnels, tu t’inspireras

 

Avant la saison de ski : Richard, coach au Lagon, recommande à ses amis moniteurs de profiter de l’automne pour travailler le renforcement musculaire : cuisses (pour supporter les journées de travail hivernales intenses), ischios (pour protéger les fameux ligaments croisés) et condition physique générale (course à pied, vélo…).

 

Pendant la saison de ski : les journées sont déjà très physiques, aussi l’accent est plutôt mis sur la récupération (vélo, natation, stretching, yoga… mais aussi sauna et hammam, puisque la chaleur détend les muscles), ainsi que le gainage et le haut du corps pour équilibrer l’effort, qui est focalisé sur les jambes du matin au soir.

 

La préparation physique : un véritable coup de pouce si ...

Vous êtes débutant

Le plus difficile, particulièrement en snowboard, c’est souvent de se relever après une chute. Et pourtant, la chute fait partie intégrante de l’apprentissage !

  • Le fait de renforcer vos cuisses, vos muscles profonds et vos lombaires avant votre premier cours devrait vous faciliter la vie. À vous les squats et exercices de gainage !

 

Vous êtes un « éternel initié », mais vous voulez progresser

Aujourd’hui, vous vous faites déjà plaisir sur les pistes… mais vous sentez bien qu’il vous manque encore LE petit déclic avant d’être parfaitement à l’aise : gagner en vitesse, faire des virages coupés, se pencher  en avant etc.

  • Un physique plus solide vous fera gagner en contrôle, donc en confiance, et vous permettra de dépasser vos barrières psychologiques.

 

Le ski hors-piste vous fait rêver

La sensation des spatules dans la neige fraîche, vous adorez ça ! Mais vous avez l’intuition que deux ou trois virages en bord de piste et une belle trace dans un espace entièrement vierge, ce n’est pas la même chose…

  • Vous avez raison ! Au-delà du matériel de type DVA / pelle / sonde, l’ivresse de la poudreuse nécessite une condition physique suffisante pour pouvoir enchaîner une pente complète sans vous arrêter au milieu, sous peine de se mettre en danger. À vous de jouer !

A vous de jouer ! ;)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et modifier ces paramètres. cliquez ici

Fermer