Réserver
Offres

Réservez votre séjour

Si vos dates de voyage sont flexibles, indiquez simplement la période maximum possible (première arrivée, dernier départ) et le nombre souhaité de nuits.

Nos offres

Freeride

Pour que le ski freeride reste un plaisir, la station place la sécurité au cœur de ses priorités

 

Notre objectif : vous sensibiliser aux règles de sécurité élémentaires qui doivent accompagner la pratique du hors-piste.

 

RIDER RIME AVEC SECURITE

 

Suivez les conseils du pro : Le conseil de Guerlain Chicherit, Tignard et 4 fois champion du monde de ski freeride : "Pas de plaisir solitaire et avant toute sortie hors-piste"

1/ S’assurer des risques d’avalanche

2/ Vérifier la cohésion du manteau neigeux auprès des pisteurs,

3/ Ne jamais partir seul

4/ Ne pas oublier le trio indispensable, DVA - pelle - sonde, les meilleurs amis du freerider. »

S'EQUIPER

 

DVA, pelle et sonde sont les meilleurs amis du freerider.  Et parce qu'avoir du bon matériel ne suffit pas, apprenez à vous en servir lors des séances d'initiation au D.V.A.* organisées chaque mardi par le Pool Hors Piste de l'ESF du Lac sur la D.V.A.* Training Zone.
 

  • DVA ou Detecteur de Victime d'Avalanche

C'est un émetteur/récepteur. Il permet de rechercher la position exacte d'une victime, même enfouie sous plusieurs mètres de neige.

 

  • La sonde

Après localisation via le DVA, la sonde permettra d'affiner le résultat, de localiser la victime avec certitude et surtout de connaître la profondeur du trou à creuser.

 

  • La pelle

Dernière étape du secours, la pelle vous servira à accéder à la personne ensevelie et à la dégager.

DVA, sonde et pelle, un trio indipensable pour toute sortie en hors-piste. Supprimer un seul maillon de cette chaîne revient à limiter l'efficacité de la recherche.

S'ENTRAINER

 

Avoir un DVA c'est bien, savoir s'en servir c'est mieux ! Il est important de s'entrainer à la recherche de personnes ensevelis. Pour cela rien de plus simple :

  • Choisissez une zone de neige non vierge. 
  • Une personne cache un DVA en mode émission dans la neige
  • Une autre personne recherche ce DVA avec son propre DVA en mode réception. 

 

Des séances gratuites d'initiation sont organisées par les écoles de ski. Plus d'information dans le programme d'animation. Rejoignez-les !

 

  • Le DVA Check Point
  • Vérifier qu'il fonctionne avant de partir, c'est vital !

Installé sur les totems à côté des bulletins météo et enneigement vous permet de tester votre DVA en position "émission".
Avant de partir en hors-piste, n'oubliez pas de le mettre en position "émission".
Pour retrouver une personne ensevelie, n'oubliez pas de le mettre en position "réception".

 

LES NATURIDES

 

Tignes vous propose 10 "Naturides", des pistes noires balisées, sécurisées mais non damées. Les conditions naturelles du freeride sont ainsi préservées, ce qui vous permet d’apprivoiser le milieu hors piste en toute sécurité. Sensations assurées !

S'INFORMER : LES POINTS FREERIDE


Avant de partir pour une session freeride, il est essentiel de connaître les conditions météorologiques du jour et l'état du manteau neigeux.

 

  • Consultez les bulletins météo, de risques d'avalanche et des avalanches observées dans les dernières 72h sur le secteur de Tignes installés sur les 4 Freeride Points situés sur le domaine skiable et dans les Maisons de Tignes.
  • Lors de la montée en télésiège, observez l’état du terrain et repérez votre ligne.
  • Et sur les pistes, l’info continue… Les pisteurs-secouristes de Tignes vous accueillent dans les chalets des pistes et vous conseillent sur les conditions du jour.

 

NOUVEAU :

Consultez le "bulletin du skieur" sur l'application mobile Tignes la veille de votre sortie freeride (mise à jour à partir de 18h).

 

Pour connaître les derniers avalanches constatées sur le domaine de Tignes, n'hésitez pas à visiter le site www.data-avalanche.org

 

SAVOIR RENONCER...

 

La qualité d’une bonne session de ski freeride dépend de l’état de la neige, des facteurs météorologiques et de votre forme physique. Etre freerider dans l’âme, c’est aussi savoir renoncer. Ne vous surestimez pas et gérez votre sécurité.

 

N'oubliez pas : les conditions en montagne changent vite. Mauvaise visibilité, brouillard, nuit et chutes de neige perturbent l'action des secours en cas d'accident et rallongent les délais d'intervention. Par mauvais temps, il est fortement recommandé de rester sur les pistes balisées !

METHODE DE CREUSEMENT

 

Creuser un trou sans stratégie augmente les délais de secours. La méthode de creusement en V permet de gagner du temps et d’éviter le risque de piétinement de la victime par les sauveteurs.
 

En voici les points clés :

 

  • Positionner les sauveteurs en V, la largeur finale du V sur son côté ouvert correspondant à la profondeur d’ensevelissement constatée avec la sonde.
  • Privilégier les mouvements de pagaie, en position debout (plus efficace et moins fatiguant que de soulever la neige et la lancer en arrière).
  • Faire tourner des sauveteurs dans le sens des aiguilles d’une montre, maximum toutes les 4 minutes, pour éviter l’épuisement.
  • Creuser jusqu’à voir la victime puis dégager sa tête le plus rapidement possible.
  • Simultanément, dégager les murs latéraux suivant la position du corps de la victime.

liens utiles
Partenaires
Partenaires de Tignes

Voir tous les partenaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et modifier ces paramètres. cliquez ici

Fermer