< Retour à tignes.net Le Mag'
Votre assiette... couleur locale !
Engagée

Votre assiette... couleur locale !

Pour vous, manger local, c’est... un voyage ? Une philosophie ? Une découverte ? Bonne nouvelle : les restaurateurs de Tignes partagent votre goût de l’aventure culinaire régionale.

À LA RECHERCHE DU PRODUIT D’EXCEPTION

 

Plateau de charcuterie à l’heure de l’apéro, spécialités fromagères ou gratin de crozets accompagnés d’un vin de Savoie après une grosse journée sur les pistes, tarte à la myrtille et glaces artisanales pour le goûter… La gastronomie savoyarde fait partie intégrante du plaisir des vacances à la montagne. Un séjour au ski sans fondue ? Impensable !

 

Il faut dire que la région est particulièrement gâtée en termes de matières premières : comment ne pas craquer pour le lait des vaches tarines et abondances qui paissent en été dans les alpages ? Ou pour le miel, les pommes, les champignons et herbes de montagne si savoureuses ?

 

De quoi donner des idées aux restaurateurs talentueux de la station, qui n’aiment rien tant que de transformer ces pépites individuelles en feu d’artifice pour les papilles. Quand on aime, on partage !

Le plaisir de la rencontre

Pour dénicher les petites merveilles qui finiront dans votre assiette, les restaurateurs n’hésitent pas à sillonner les routes de la région pour aller à la rencontre de ces producteurs passionnés avec qui ils partagent l’amour du bon produit et le goût du travail bien fait.

 

Un bon petit plat se savoure en deux temps :

 

  • D’abord, la rencontre avec le producteur. On visite, on échange entre passionnés, et bien sûr… on goûte. Si le cocktail parfait « saveur + qualité + philosophie » est là, alors c’est gagné !
  • Puis vient le moment de la transformation en cuisines. Le restaurateur devient alors « passeur », voire même un peu « éducateur », et c’est une fierté pour lui que de faire découvrir à ses clients ses trouvailles locales. Après tout, quand on sait qui a produit quoi, où, et comment, on en a des choses à dire sur ce qu’il y a dans l’assiette !

 

 

 «Rencontrer les producteurs nous permet de vraiment les connaitres et de voir ce qu’ils partagent avec leurs produits. […] On sait d’où vient le produit, on sait                 ce que l’on vend. […] et en plus les gens connaissent !»

Alexandra du Restaurant L'Arti au Lavachet

 

ENTRE GOURMANDS, ON SE COMPREND !

 

Et la proximité facilite les échanges. Objectif : toujours améliorer le produit qui sera servi aux fins gourmets qui passeront la porte du restaurant.

 

Besoin de telle variété de pomme pour une tarte ? D’un certain type de pain pour un burger ? Envie d’une saveur bien particulière pour un chocolat chaud ? Ou d’une pièce de viande très spécifique pour un plat signature ? La relation de confiance qui s’instaure au fil des années entre un chef et ses fournisseurs lui permet de faire profiter ses clients de produits rares, voire sur-mesure, travaillés à quatre mains par le cuisinier et le producteur.

 

Jean-Michel Bouvier, restaurant d’altitude Le Panoramic : « cela fait 25 ans que je travaille avec les mêmes fournisseurs. Je les ai rencontrés bien avant d’arriver à Tignes, à l’époque de mon restaurant étoilé de Chambéry. Nous partageons la même exigence de qualité, la même éthique ».

 

Cédric Lemaître, restaurant le Tummy (Val Claret) : « notre chocolat chaud est fait maison, avec du cacao en provenance d'un maître chocolatier basé à Voiron, en Isère (Maison Bonnat). Nous avons choisi le cacao sur échantillons, jusqu'à trouver celui qui nous semblait le plus adapté aux goûts de notre clientèle et qui répondait à notre niveau d'exigeance. Rien à voir avec du chocolat en poudre trop souvent utilisé, composé de lait déshydraté, de cacao et de sucre ! ».

 

 

 

 

 

 

Quelques adresses (pas si) secrètes à découvrir :

  • La boulangerie Chevallot, à Tignes
  • Le Local du Bocal, à Séez (anciennement "le père rullier)
  • La coopérative laitière de Bourg-Saint-Maurice
  • Et sur la route du retour, faites une pause du côté de Chambéry pour goûter aux fromages de Bernard Rebotton, aux beaux morceaux de viande de Patrice Arnaud, au poisson de Philippe Nadaud, pêchés dans le lac du Bourget, et aux fruits de La Motte Servolex.

 

L’anecdote en +

Le saviez-vous ? Jean-Michel Bouvier achète l’intégralité de la production de miel de Jean-Pierre Favre, un produit 100% « made in Tignes ». Vous avez dit local ?

 

 

 

 

                                                                                    

                  Le Restaurant L'Arti                              Le restaurant Tummy                            Le restaurant Panoramique

                             au coeur du Lavachet                                     au Val Claret                            au pied du Glacier de la Grande Motte 

       

                                                                                                                                           

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et modifier ces paramètres. cliquez ici

Fermer