< Retour à tignes.net Le Mag'
Apprendre le ski au printemps : le bon plan !

Apprendre le ski au printemps : le bon plan !

Le soleil se fait plus chaleureux, les journées s’allongent, la neige se fait plus douce sous les spatules… aucun doute, le printemps est arrivé ! Vous débutez le ski ? Nous vous invitons à guetter ces signaux : ils annoncent la meilleure période de l’année pour s'initier en toute sérénité. On vous explique tout ça grâce aux commentaires avisés de Charlie Tistounet, moniteur de ski à Tignes.

DES TEMPÉRATURES QUI S’ADOUCISSENT

C’est un fait : skier au printemps, c'est mettre toutes les chances de son côté en termes de météo. Le soleil se fait plus généreux, l’air se réchauffe, ce qui rend toutes les activités en extérieur encore plus agréables à pratiquer. Le must du must ? L’équipement qui se fait plus léger : qui dit moins de couches dit plus de liberté de mouvement et plus de confort. Idéal pour tracer ses premières courbes !

 

Et pour ceux qui s’inquiètent de la qualité de la neige, Charlie Tistounet, moniteur de ski, vous rassure :

« La neige est plus changeante au printemps mais le regel de la nuit offre de superbes conditions de 9h à 14h suivant les expositions. »

 

Les journées s’organisent alors autrement ! Du ski jusqu’en début d'après-midi, suivi d'une petite halte dans un restaurant d’altitude pour profiter du soleil et reposer vos jambes, bien sollicitées le matin.

 

 

Le petit conseil en plus ?

On s’habille moins chaudement mais on prend un petit sac pour ranger la sous-veste, les lunettes de soleil, un couvre-chef et la crème solaire pour pouvoir profiter sans devenir écrevisse.

 

DES PISTES MOINS FRÉQUENTÉES

Le ski de printemps, c’est également moins de monde sur les pistes et une ambiance détendue pour skier en toute sérénité. Un contraste appréciable avec les vacances scolaires de Noël ou de février ! On n'en oublie pas pour autant le casque à la maison : il reste conseillé quelles que soient les conditions de neige et la fréquentation sur le domaine skiable.

 

Côté hors-piste et ski de randonnée, il y a également de quoi faire. Charlie Tistounet nous rappelle avec raison : "les conditions évoluent rapidement au printemps. L'équipement de sécurité (pelle, DAV, sonde) reste indispensable, et il est recommandé de faire appel à un professionnel de la montagne pour profiter des meilleures conditions de neige... avec un maximum de sécurité !".

 

UNE NEIGE douce

Il est fréquent d’entendre que le ski de printemps est plus physique. Une légende urbaine qui effraie les débutants… Mais Charlie Tistounet se veut rassurant : « Le ski de printemps n’est pas vraiment plus physique, tout dépend de votre niveau et de vos envies. Lorsque l’on est débutant, il est important de suivre le soleil pour obtenir des conditions optimales. »

 

Donc quand les conditions changent on s’adapte ! On skie de 9h à 14h et on profite de l’après-ski : bronzette en terrasses, promenade au bord du lac gelé, shopping… Et si on veut profiter du ski sans forcer, Charlie Tistounet a un autre conseil : «Pour se préparer à des vacances au ski, il suffit d’un peu de remise en forme (quelques étirements, exercices de proprio, ou running) pour être prêt à dévaler les pistes.»


Alors finalement … Quoi de mieux qu’apprendre le ski au soleil, sans les grands froids du mois de janvier ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et modifier ces paramètres. cliquez ici

Fermer