Tignes et les X Games

Shapers : les pros du flocon :

Chris Gunnarson et Frank Wells, de la société américaine SPT (Snow Park Technology) ont étudié les lieux dans leurs moindres détails, armés de leur GPS, pour créer un plan 3D des modules du slopestyle et de la structure du superpipe. Ces pros du flocon sillonnent la planète freestyle avec leur matériel dernier cri depuis 15 ans pour donner forme aux sites de compétition que rideront les plus grands. Et les X Games, c’est leur terrain de jeu favori…

Des travaux à la hauteur de l'événement :

Les travaux ont commencé dès juillet 2009 pour transformer le half-pipe en superpipe aux dimensions XXL. Trois semaines de terrassement, une semaine de drainage, une semaine supplémentaire pour finaliser la préforme, allongée de 50m en amont et de 20m en aval, des tranchées de fils électriques déplacées : la liste des travaux réalisés pour reproduire le superpipe d’Aspen est longue, mais le résultat est là ! Deux nouveaux canons à neige ont également été installés en haut du Pipe pour un enneigement optimal.

Le parcours du slopestyle a lui aussi demandé quelques aménagements : déplacement de blocs rocheux pour la construction d’une piste réservée aux motoneiges (« uphill road »), installations de nouveaux canons à neige sur la partie basse de Double M (passant de 15 à 22)…

Un monstre au service des shapers :

Lors de la première édition des X Games Tignes en 2010, les shapers ont fait venir directement des US le seul engin capable de venir à bout des dimensions king-size du superpipe : un Zaugg Pipe Monster. Sa mission : transformer un half-pipe classique en superpipe de 7 m de haut et 220 m de long…
Depuis, Tignes a fait l’acquisition du Zaugg Pipe Monster. Il n’a donc plus besoin de traverser l'Atlantique pour mettre le half-pipe aux dimensions X Games !

Tignes et le freestyle : une longue histoire d'amour :

Tignes la sportive, experte et pionnière en nouvelles glisses et sports alternatifs, a été logiquement choisie pour accueillir pendant 3 ans les premiers X Games en Europe. Ses atouts ? Une crédibilité maximum liée à une grosse culture freestyle et freeride. Un domaine X-tra large avec l’espace killy réputé aussi pour ses hors pistes d’exception. Des infrastructures à 2 100 m adaptées et qui ont fait leurs preuves lors de nombreux événements internationaux :

- 1er championnats du monde de ski freestyle en… 1986 !
- Jeux Olympiques 1992 : épreuves de ski freestyle (bosses, saut, etc.)
- Depuis 1979 : 27 coupes du monde de ski freestyle
- Tignes Airwaves : plus grand rassemblement européen des sports alternatifs, lancé en 2004, et reconduit pour 4 saisons supplémentaires
- 1er championnat de ski freeride en 2001, et 3 coupes du monde de ski freeride organisées en 2007, 2008 et 2009.

partenaires de tignes

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et modifier ces paramètres. cliquez ici

Fermer